Les coulisses de la marque Azal

Une autre idée de la Tunisie
Je suis une tunisienne qui habite depuis 9 ans à Paris. La plupart des gens à qui j’ai posé la question sur leur connaissance de la Tunisie évoquent une image de ce qu'on va appeler le syndrome de Djerba. Ils me parlent principalement de plages, de soleil, du café des délices, des hôtels all inclusive et des articles de souk. Ils ne connaissent pas de marques tunisiennes de qualité qui se vend en France, et devinez quoi ?!
Moi non plus !
Alors, j’ai décidé de combler ce vide tout en m’inspirant de la vraie jeunesse tunisienne actuelle pour proposer des produits en France.
C’est ainsi j’ai imaginé Azal à l’image du jeune tunisien : Authentique, unique, révolutionnaire, riche de mille cultures, rêveur, moderne et branché !
Le début
Avec cette idée de créer un produit tunisien de qualité, je me lance avec mon copain dans un brainstorming : objets de décoration, tapis, prêt-à-porter, maroquinerie … Tout y passe !
La première décision est de créer des pièces de prêt-à-porter : des combinaisons pour femmes ! Je me déplace alors sur place pour choisir des tissus et voir les couturiers. Je voulais simplement tester le principe avec un modèle de combinaison simple. Quelques semaines après, la combinaison arrive. À première vue, ça allait ! Mais la catastrophe arrive aussitôt la combinaison enfilée. Le tissu n’est pas robuste et la combi se déchire le premier jour. Déçue, j’essaie quand même d’autres tissus mais rien n’allait, je ne suis pas satisfaite ! Ce n’était pas des produits de qualité.
Finalement, je me dis qu’il faut tester autre chose plus simple à confectionner. Je pense alors à des cabas / tote bags avec des tissus traditionnels. Une fois les prototypes faits, je lance un questionnaire sur un groupe Facebook autour de mon projet. Mais les réponses étaient bien mitigées. Finalement, je comprends que ce n’était pas non plus un bon produit.
C’est à ce moment que je me dis que quitte à vouloir un produit de qualité, il me faut de vraies matières de qualité ! Mais d’abord un modèle ! Aussitôt dit, aussitôt fait ! Je dessine sur papier avec des crayons de couleur 3 modèles de sacs en cuir ornés de soie. Et je sillonne Tunis à la recherche de bons maroquiniers pour me fabriquer ces 3 modèles !
Le parcours du combattant !
J’ai dû visiter une dizaine d’ateliers de maroquinerie pour leur montrer mes dessins et voir leur travail. Le choix se pose enfin sur 3 petits ateliers. Je vous passe bien sûr la galère de trouver les bonnes couleurs de cuir à Tunis, ainsi que le bon tisserand de soie (je vous raconterai dans un autre article son histoire).
Je reçois les résultats une semaine plus tard. Mais encore une grande déception !! Je commence à douter de moi en me pensant très exigeante ! Mon entourage me conseille de lancer ma marque avec ces modèles. Cependant, ce que j’avais sous la main ne correspondait pas à mon ambition. Et je ne voulais pas juste vendre des sacs, je voulais re-transformer l’image de mon pays à travers cette marque. Je reviens déjà au point de départ !
S’ensuit alors 5 mois de travail pour trouver la pépite. Je sollicite mes contacts à Tunis et je teste encore et encore des ateliers !
Mais je me suis focalisée sur un seul modèle : celui du sac à dos modulable. Car étant une ancienne consultante, j’ai dû trimballer partout des affaires encombrantes dans les transports ou même à pied et je rêvais toujours de ce beau sac à dos que je pourrais fièrement l’emporter partout.
Mon objectif était de fabriquer le meilleur sac à dos possible avec de belles matières, une excellente finition, et qu’on peut emmener partout ! C’était mon défi !
Enfin le prototype final !
A force de solliciter mon réseau, je tombe enfin sur une connaissance qui a travaillé pendant 20 ans dans un atelier de maroquinerie en banlieue de Tunis. Après quelques visites, je décide de leur faire confiance et je lance la fabrication de 4 modèles dans leur atelier.
Le premier prototype nous a pris environ une semaine : entre le patron, le découpage du cuir, les coutures, les gravures …
J’étais impressionnée par la précision et l'habileté des mains de l’artisan maroquinier.
Le premier modèles étant validé, on lance les 3 autres couleurs en fabrication.
3 semaines après, on me prévient que mes sacs sont prêts. Je cours presque pour voir le résultat. Et j’ai adoré !
Enfin, c’est exactement ce que j’avais en tête. C’est un produit dont j’étais vraiment satisfaite et que je pouvais montrer à mes proches et à vous surtout !
Mais il reste un point à tester : la résistance ! C’est alors que je me trimballe pendant un mois avec mon sac à dos dans les transports publics, dans les bars, et même dans le désert. C’est bon, le sac est toujours intact !
Je vais bientôt publier les photos des 4 modèles pour que vous puissiez voir vous aussi le résultat de ces mois de travail acharné et surtout me donner votre avis !
Site web : www.azal-shop.com
Instagram : @
Azal.brand
Facebook :
Azal.brand.shop

Laissez un commentaire

Veuillez noter que les commentaires doivent être approuvés avant d'être affichés